Origines du Nail Art : De l’âge de bronze aux Incas en passant par l’Egypte antique

Indéniablement, le Nail art trouve sa source dans les anciennes traditions chinoises et asiatiques en général.

Mais les prémices remontent à l’âge de Bronze, où des recherches ont confirmé que les hommes commençaient à se peindre les ongles avec du henné. Il s’agissait d’une forme d’expression de soi et d’appartenance.

Vers 3000 av. J.-C. les premiers vernis à ongles apparurent en Chine. En effet, les chinois appliquaient sur leurs ongles un mélange composé d'une poudre de pétales de rose, d'orchidée et d'impatiente mélangée à de l'alun, et qui donnait un effet de couleur oscillant entre le rose et le rouge.

Quant aux habitants de l’Egypte antique, ils utilisaient des teintures obtenues à partir de henné pour colorer leurs ongles en brun-rouge. Ce vernis est encore utilisé de nos jours.

L’empire Inca : berceau du nail art

Les premières manifestations du Nail art, tel que nous le connaissons, surviennent chez les peuples Incas, durant le XIIIe siècle. Ces habitants de l’Amérique du Sud décoraient leurs ongles avec des dessins d’animaux, en hommage à leurs divinités. L’aigle avait le vent en poupe à cette époque. Il ornait les ongles des femmes, mais également des hommes.

20th Century Nails

Les peuples Inca ont adopté le nail art durant des siècles. Mais ce n’est qu’à l’aube du XX siècle qu’on assiste à un véritable engouement pour cette pratique de décoration des ongles, principalement dans les pays asiatiques (ah tiens, retour aux sources) qui se propagea en Europe et en Amérique du Nord.

Désormais phénomène de mode contemporain, le nail art est omniprésent dans tous les événements : soirées privées, concerts, spectacles et même tournages cinématographiques. Les nails artists prennent une place de choix auprès des célébrités qui souhaitent marquer l’histoire de la mode par leur empreinte, jusqu’au bout des ongles.

Nail art

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.